Aménagement du territoire

Abattage d’arbres

Abattage d’arbres

IMPORTANT : Avant d’intervenir dans un boisé privé, les propriétaires doivent d’abord vérifier avec leur municipalité ou la MRC si l’abattage d’arbre y est autorisé. La plupart des travaux de déboisement et de coupe à blanc nécessitent un certificat d’autorisation. Les contrevenants s’exposent à une amende pouvant atteindre 15 000 $ assortie d’une ordonnance de reboisement.

Dans la MRC de Maskinongé, la forêt privée représente plus de 80 575 hectares et touche 1 500 propriétaires. La saine gestion de cette ressource est essentielle pour préserver la richesse de la biodiversité (espèces fauniques et floristiques), les paysages d’intérêt esthétique (corridors et sites), la pérennité de la récolte de matière ligneuse et d’autres activités récréotouristiques, acéricoles et agro-forestières.

Le Règlement régional sur la saine gestion des paysages forestiers et l’aménagement durable de la forêt privée vise à éliminer les coupes abusives et à rechercher l’harmonie entre exploitation de matière ligneuse et pérennité de la forêt dans une perspective de développement durable.

Le règlement encadre l’exploitation forestière commerciale et ne vise pas la coupe de bois de chauffage à des fins personnelles.

Un guide d’accompagnement a été préparé à l’intention des inspecteurs et employés municipaux. Il illustre notamment les conditions pour lesquelles l’obtention d’un certificat d’autorisation est obligatoire.