Services aux citoyens

Matières compostables

Matières compostables

Le bac brun destiné aux matières compostables sera bientôt disponible pour les citoyens de la MRC de Maskinongé. La collecte débutera en 2023.

Pour plus d’information, consultez la foire aux questions ci-dessous ou contactez Énercycle via leur page Facebook, par courriel à info@enercycle.ca ou par téléphone au 819 373-3130.

Énercycle

3 catégories de matières sont acceptées dans le bac brun

Composte - Restants de table

Les restes de table
(fruits, légumes, viandes)

Composte - Résidus verts

Les résidus verts
(plantes, feuilles mortes, gazon, branches)

Composte - Papier et carton

Les cartons et papiers souillés

Foire aux questions

Le bac brun

1.  Qui va recevoir un bac brun?

La collecte des matières compostables se fera en plusieurs phases.

Phase 1 : Collecte porte-à-porte en bac roulant

La plupart des résidences qui utilisent le service de collecte des matières recyclables en bordure de rue recevront un bac brun dès le début 2023. Cela inclut les résidences unifamiliales, certains multilogements et certaines industries, commerces et institutions (ICI).

Prochaine phase : Multilogements, industries, commerces et institutions (ICI), collecte spéciale.

2.  Quand vais-je recevoir mon bac?

Les résidences unifamiliales et certains multilogements et commerces admissibles qui sont desservis par la collecte des matières recyclables en bordure de rue par un bac roulant recevront un bac brun et un petit bac de cuisine entre le 9 janvier et le 29 mai 2023.

La distribution se fera un territoire à la fois. L’équipe de distribution sera dès le 9 janvier 2023 en place sur le territoire de Trois-Rivières, pour ensuite prendre la route vers le territoire de Shawinigan. Une fois le territoire de Shawinigan complété, l’équipe de distribution se dirige vers la MRC des Chenaux suivie par la MRC de Mékinac et, pour terminer, la MRC de Maskinongé.
Il est impossible de fournir une date précise quant au début de la distribution pour chacune des Municipalités. La distribution dépend de plusieurs facteurs, dont la météo, les effectifs et les bris d’équipements. Sachez qu’Énercycle communiquera rapidement avec vous le déplacement de l’équipe de distribution vers un autre territoire afin que vous puissiez avertir les citoyens de votre secteur.

Un bac brun vous attendra dans votre entrée et vous trouverez à l’intérieur votre petit bac pour la cuisine ainsi qu’un outil vous expliquant comment vous en servir.

3.  Quel est le format du bac brun?

Vous recevrez un bac de 240 L, le format idéal pour vos résidus alimentaires et vos résidus verts. Également, vous recevrez un petit bac parfait pour votre cuisine. Il sera toujours à portée de main de vos épluchures pour vous aider à cultiver cette nouvelle habitude dans votre quotidien. Vous trouverez la liste des matières acceptées dans le dépliant et sur www.enercycle.ca/bacbrun.

4.  Combien le bac brun (ou le service de collecte) va-t-il coûter?

Le coût de ce nouveau service pour 2023 est à définir par votre municipalité. Veuillez les contacter pour plus d’informations.

5.  Pourquoi un bac de 240 L?

Disons qu’en Mauricie, nous avons beaucoup de feuillus et de rognures de jardins à composter. Ça peut prendre beaucoup de place dans un bac. Le bac de 240 L est le format idéal pour recevoir vos résidus alimentaires et vos résidus verts.

Bonne nouvelle, la technologie de traitement choisie par Énercycle accepte les résidus verts comme les branches (de moins de 5 cm de diamètre), les rognures de jardins, les feuilles et la terre (en petite quantité). Vous trouverez dans le dépliant la liste complète des matières autorisées et sur www.enercycle.ca/bacbrun.

6.  Qui est propriétaire du bac brun?

En faisant un achat regroupé pour les 37 Municipalités, Énercycle fait bénéficier à ses membres d’une économie d’échelle pour l’acquisition des bacs.

Chaque municipalité est responsable de statuer à qui appartient le bac brun (à l’adresse ou au propriétaire). Notez que chaque bac brun sera distribué avec un petit bac de cuisine par unité d’habitation.

7.  Combien de bacs bruns puis-je mettre en bordure de rue?

Les résidences unifamiliales et certains commerces admissibles recevront un seul bac brun. Comme le nombre de bacs à récupération permis, le nombre de bacs bruns maximum par unité d’habitation ou par industrie, commerce et institution (ICI) sera régi par la réglementation de la MRC ou sera régi par la réglementation de la Ville de Shawinigan ou de la Ville de Trois-Rivières.

8.  Je composte déjà à la maison. Je n’ai pas besoin d’un bac brun.

C’est une excellente nouvelle. Vous êtes sans doute déjà pro du compostage. Vous pourrez utiliser le bac brun pour les autres matières que votre composteur ne digère pas comme la viande, les os, les poissons, les papiers souillés et certains résidus verts. C’est donc un service complémentaire à vos habitudes de vie.

Petit bonus, vous pourrez aussi utiliser votre bac brun l’hiver.

9.  J’ai un chalet dans la région. Est-ce que je vais avoir un bac brun?

Le déploiement de la collecte des matières compostables s’implante en plusieurs phases. La première phase est la collecte en bordure de rue. En bref, si votre chalet est desservi par la collecte en bordure de rue pour les matières recyclables (bac bleu), vous aurez aussi un bac brun roulant au printemps 2023.

Cependant, si votre chalet est desservi par la collecte en conteneur ou par une autre collecte spéciale, vous pourriez faire partie d’une prochaine phase d’implantation. Restez à l’affût pour savoir quand le service sera déployé à votre chalet.

10.  Comment obtenir une dérogation du bac brun? (Je ne le veux pas)

Toutes les résidences répondant aux critères recevront obligatoirement un bac brun dans la phase 1. La collecte des matières compostables est implantée dans les 37 municipalités de la Mauricie membres d’Énercycle, à toutes les résidences correspondant aux critères de la phase 1 et sans exception. Nous ne pouvons pas apporter de changement à la liste de distribution des bacs bruns.

Essayez votre bac, vous l’adopterez assez rapidement. Vous pouvez commencer par les matières plus simples pour vous. La collecte des matières compostables consiste simplement à transférer une partie du contenu de votre poubelle vers un autre bac pour générer du compost et de l’énergie (gaz naturel renouvelable).

Les matières compostables représentent près de 40 % des déchets déjà présents dans le bac à ordures.

La distribution

1.  Est-ce que je dois aller chercher mon bac brun?

Non, une équipe de distribution s’occupe de distribuer tous les bacs bruns aux adresses de la phase 1. Vous trouverez le bac brun relié à votre adresse dans votre entrée de cour. Bien vouloir aller le placer avec vos autres bacs.

N’oubliez pas de regarder à l’intérieur pour récupérer votre trousse de départ (petit bac de cuisine ainsi qu’un dépliant explicatif et des autocollants).

2.  Quelle est la date de ma distribution?

Il est impossible de fournir une date précise quant au début de la distribution pour chacune des Municipalités. La distribution dépend de plusieurs facteurs, dont la météo, les effectifs et les bris d’équipements.

Sachez qu’Énercycle communiquera rapidement avec la population sur la page des matières compostables le déplacement de l’équipe de distribution lorsque possible. (www.enercycle.ca/bacbrun).

Petit bonus, vous n’avez pas à être présent lors de la distribution. Un bac brun vous attendra dans votre entrée et vous trouverez à l’intérieur votre petit bac pour la cuisine ainsi qu’un outil vous expliquant comment vous en servir.

3.  J’ai reçu mon bac, est-ce que je peux l’utiliser?

Prenez note de votre date de première collecte inscrite dans le dépliant qui se retrouve dans votre petit bac de cuisine, la trousse de départ.

Important : Commencez à remplir votre bac une semaine seulement avant la date de début de collecte.

Première collecte des matières compostables dans la MRC de Maskinongé : semaine du 12 juin 2023

4.  Que contient le bac brun?

Vous recevrez à l’intérieur du gros bac, une trousse de démarrage qui comprend un petit bac pour la cuisine, un dépliant explicatif et des autocollants des matières acceptées que vous pourrez coller sur votre petit bac. Cette trousse de départ vous facilitera votre tri le temps venu.

Important : Commencez à remplir votre bac une semaine seulement avant la date de début de collecte.

5.  Je n’ai pas reçu ma trousse de départ (petit bac de cuisine et dépliant), quoi faire?

Nous vous invitons à contacter votre municipalité pour cette requête.

6.  Je ne serai pas présent lors de la distribution, quoi faire?

Vous êtes en voyage ou à l’extérieur, vous pouvez demander à votre voisin, votre famille ou à votre déneigeur de placer le bac distribué en bordure de rue près de vos autres bacs.

Petit rappel, vous n’avez pas besoin d’être présent lors de la distribution. Il faut juste que le bac brun ne reste pas en bordure de rue pour faciliter le travail des déneigeurs en cas d’intempéries.

7.  Je n’ai pas reçu de bac brun. Quoi faire?

Il est possible que vous ne fassiez pas partie des unités familiales, des industries, commerces et institutions admissibles de la phase 1 d’implantation.

La plupart des résidences qui utilisent le service de collecte des matières recyclables en bordure de rue (bac bleu) recevront un bac brun dès le début 2023. Cela inclut les résidences unifamiliales, certains multilogements et certaines industries, commerces et institutions (ICI). Donc, si vous avez un bac roulant bleu, vous devriez recevoir un bac roulant brun à l’exception de quelques unités de résidences.

Pour plus d’information, contacter Énercycle par courriel : info@enercycle.ca.

La collecte

1.  Quand la collecte des matières compostables débutera-t-elle?

La collecte pour l’ensemble des résidences unifamiliales y compris certains multilogements et certains ICI collectés en bordure de rue débutera au plus tard le 30 juin 2023. Cependant, le déploiement se fera graduellement dès la mi-avril 2023. Voici l’ordre de début des collectes par territoire : Trois-Rivières, Shawinigan, la MRC des Chenaux, la MRC de Mékinac et la MRC de Maskinongé.

2.  Quelle est la fréquence de collecte du bac brun?

Énercycle est responsable de la collecte des matières compostables (bac brun) et recyclables (bac bleu). Votre bac brun sera collecté chaque semaine pour la période estivale, soit d’avril à novembre. Pour la période hivernale, le bac brun sera collecté toutes les deux semaines. Pour ce qui est du bac bleu, la fréquence de collecte restera inchangée, soit aux 2 semaines*.

La collecte des déchets est réalisée par votre municipalité. Veuillez contacter votre municipalité pour connaitre les changements pour la collecte du bac à déchets.

* Pour la collecte des matières recyclables (bac bleu), veuillez prendre note des changements qui auront lieu en janvier 2023 pour certaines municipalités :

  • Yamachiche et Saint-Sévère : la journée de collecte passera du MARDI BLEU au MARDI VERT. La dernière collecte de décembre aura lieu le 27 décembre et la première de janvier, le 3 janvier, puis à toutes les deux semaines par la suite.
  • Louiseville : la journée de collecte passera du MARDI VERT au MARDI BLEU. La dernière collecte de décembre aura lieu le 20 décembre. Une collecte supplémentaire aura lieu le 3 janvier, puis la collecte régulière (à toutes les deux semaines) commencera le 10 janvier.

Consulter le calendrier de collecte des matières recyclables : www.enercycle.ca/bacbleu.

3.  Quelle est ma journée de collecte?

Le calendrier de collecte des matières compostables sera disponible en 2023 sur la page des matières compostables d’Énercycle : www.enercycle.ca/bacbrun ou par l’entremise de votre municipalité.

4.  Est-ce que je suis obligé d’y participer?

Le compostage n’est pas une idée de la Mauricie seulement. Le gouvernement a établi des objectifs qui visent à valoriser les résidus alimentaires et des résidus verts et ainsi éviter qu’ils se retrouvent dans les lieux d’enfouissement techniques. La solution : une collecte des matières compostables pour générer du compost et du gaz naturel renouvelable.

Pour répondre à ces objectifs, il faut la participation de l’ensemble des citoyens du Québec. Donc, les 37 municipalités membres d’Énercycle en Mauricie auront accès à la collecte des matières compostables en 2023. Vous ne serez pas seul à composter.

5.  Est-ce que les immeubles à logements auront accès à la collecte des matières compostables?

Certains immeubles à logements et commerces auront dès la première année un bac brun. Si vous voyez un bac brun en bordure de rue devant votre adresse, vous faites donc partie de la phase de démarrage. Jetez un coup d’oeil à l’intérieur pour votre trousse de départ. Si vous n’avez pas reçu de bac brun, ne vous inquiétez pas, vous allez obtenir un bac brun ou un conteneur dans une prochaine phase.

Sachez que le déploiement du bac brun se fait en plusieurs phases. Les immeubles qui sont en ce moment desservis par des conteneurs en fond de cour ou par un conteneur seront éventuellement desservis par le service de collecte des matières compostables.

6.  Où se retrouveront les matières compostables une fois collectées?

Dans un premier temps, le contenu de votre bac brun sera acheminé à notre centre de transfert à Saint-Étienne-des-Grès et sera acheminé vers un valorisateur. La plateforme de compostage d’Énercycle sera opérationnelle dans les prochaines années. Nous pourrons alors traiter nos matières compostables chez nous.

Les matières acceptées

1.  Quelles sont les matières acceptées et refusées?

Retenez les trois grandes catégories de matières acceptées : ce qui se mange, ce qui pousse et les cartons et papiers souillés. Une liste plus détaillée des matières acceptées et refusées selon la technologie de traitement choisie sera transmise.

Matières acceptées

Résidus alimentaires :

  • Restes de table
  • Fruits et légumes (pelures et noyaux)
  • Viandes, os, oeufs
  • Fruits de mer, poissons et arêtes
  • Produits laitiers
  • Aliments liquides (petite quantité)
  • Pains et céréales (pâtes, pâtisseries)
  • Graines, noix et écales
  • Marc de café, thé et sachet, filtre
  • Nourriture pour animaux

Résidus de jardin :

  • Feuilles, gazon, fleurs de terre
  • Paille et foin
  • Petites branches et racines (diamètre maximal de 5 cm)

Papiers et cartons souillés :

  • Sacs en papier
  • Boîtes de pizza sales
  • Essuie-tout, serviettes en papier et mouchoirs
  • Vaisselles en carton
  • Journaux et circulaires

Autres matières : 

  • Cheveux, poils et plumes
  • Bois alimentaire (ustensiles, baguettes, cure-dents, broches)
  • Litière et excréments d'animaux domestiques
  • Bran de scie ou copeaux de bois non-traité
  • Cendres froides (refroidies 72 h)

Matières refusées
  • Sacs en plastique (compostables, biodégradables et oxodégradables)
  • Vaisselles compostables en plastique (PLA)
  • Contenants en plastique
  • Boîtes et papiers cirés, laminés ou glacés
  • Verre et métal
  • Animaux morts et résidus de débitage
  • Plantes envahissantes
  • Couches et produits sanitaires
  • Graviers, roches et pierres
  • Bûches et souches d’arbre
  • Bois traité
  • Médicaments et déchets biomédicaux
  • Résidus domestiques dangereux (RDD)
  • Huiles à moteur et essence
  • Mégots de cigarette
  • Styromousse
  • Vêtements et textiles
  • Sacs d’aspirateur et leur contenu
  • Charpies et feuilles d’assouplissant

 

2.  Est-ce que les sacs en plastique sont acceptés dans le bac brun?

Non. Les sacs en plastique ne vont pas dans le bac brun, même ceux compostables, biodégradables et oxodégradables. Pourquoi? Tout simplement parce qu’ils ne se décomposent pas au même rythme que les matières compostables acceptées. Ces sacs sont composés d’un mélange assez complexe avec un additif qui accélère leur dégradation. Malgré cet additif, le cycle de décomposition des sacs en plastique est trop lent pour la technologie choisie.

De plus, ces sacs nuisent à la qualité du compost. Les sacs en papier sont composés de fibres végétales et se dégradent efficacement. Si vous souhaitez utiliser des sacs, il faudra alors utiliser des sacs en papier ou encore créer des papillotes en papier journal pour y déposer vos matières compostables dans le bac brun de la Mauricie.

La meilleure manière de composter est de déposer vos matières en vrac, directement dans le bac brun.

3.  Où puis-je me procurer des sacs en papier?

La meilleure manière de composter est de déposer vos matières en vrac, directement dans le bac brun. Toutefois, vous pouvez trouver facilement des sacs en papier dans les commerces de détail et les épiceries. Vous pouvez également opter pour des sacs doublés comme la marque du type Sac au sol.

L’utilisation d’un sac en papier est simplement un truc pratique.

4.  Est-ce qu’Énercycle va fournir les sacs en papier?

Non. L'utilisation des sacs en papier peut faciliter la récupération de vos matières compostables et aider à prévenir les odeurs et la prolifération des insectes indésirables. Toutefois, les sacs en papier ne sont pas obligatoires.

Autrement dit, vous pouvez utiliser des sacs en papier, mais vous n'êtes pas obligés d'en utiliser. Vous pouvez utiliser ce que vous avez déjà sous la main comme de vieux journaux pour fabriquer des papillotes. Réduction à la source: pourquoi fournir des sacs lorsque les citoyens et citoyennes ont déjà du matériel sous la main?

En Mauricie, nous ne récupérons pas seulement les résidus alimentaires, mais également les résidus de jardins et les journaux et papiers souillés. Toutes ces matières peuvent être déposées en vrac, directement dans le bac brun.

Le traitement de la matière

1.  C’est quoi du compost?

Nos résidus de table et de jardin, tout comme nos feuilles mortes, branches et rognures de gazon, sont de véritables ressources qui, une fois compostées, se transforment en un produit brun foncé qui a l’odeur et l’apparence d’un excellent terreau pour les fleurs dans nos platebandes et jardins.

Le compost, souvent surnommé « l’or brun du jardinier », amène de nombreux avantages : il améliore la texture du sol, ce qui favorise le drainage de l’eau de pluie, l’aération du sol et la croissance des plantes. De plus, le compost offre un apport prolongé d’éléments nutritifs pour les plantes et peut servir de barrière aux indésirables, comme de petits insectes nuisibles ou certaines maladies.

2.  Le bac brun c’est bien beau, mais ça coûte cher.

De plus, pour les Municipalités et Villes membres d’Énercycle, le coût du traitement par compostage et biométhanisation sèche est avantageux par rapport à celui de l’enfouissement.

Saviez-vous que le compostage crée deux fois plus d’emplois que l’enfouissement pour la même quantité de matières gérées? En effet, une étude américaine démontre que l’enfouissement des déchets ne crée en moyenne que 2,1 emplois par 10 000 tonnes, alors que le compostage permet la création d’environ 4,1 emplois par 10 000 tonnes (source : Institute for Local Self-Reliance, 2013).

Le recyclage des matières compostables permet en effet de créer davantage d’emplois locaux que l’élimination, voilà une autre bonne raison de faire de son bac brun votre nouvel ami.

3.  Le bac brun, ça pollue quand même.

En Mauricie, selon les données de RECYC-QUÉBEC, plus de la moitié de notre poubelle à la maison est constituée de matières compostables (résidus de jardin, restes de table, etc.), soit 162 kg par personne par année. Ça représente un potentiel de valorisation de 45 000 tonnes de matières compostables par année.

Un des principaux enjeux vient du fait que, lorsque les matières organiques se retrouvent dans un lieu d’enfouissement technique, elles se décomposent sans oxygène et produisent du méthane, un gaz à effet de serre 28 fois plus puissant que le CO2. L’impact est notable, et ce, malgré le captage des biogaz dans certains des lieux d’enfouissement au Québec.

Toutefois, lorsque les matières organiques sont récupérées et compostées, leur retour au sol permet d’en augmenter la fertilité et la capacité de rétention d’eau et de réduire le besoin d’utiliser des engrais chimiques. Tout ça en plus d’éviter la production de méthane! Ici en Mauricie, on fera du compost et du gaz naturel renouvelable pour valoriser pleinement la matière compostable.

Selon le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC), l’enfouissement des matières compostables est majoritairement responsable des 4,9 Mt éq. CO2 générées par les activités de gestion des déchets au Québec (source : MELCC, Inventaire québécois des émissions de gaz à effet de serre).

4.  Quelle technologie est utilisée pour le traitement de la matière compostable?

Énercycle a choisi une technologie de traitement qui intègre la biométhanisation sèche et le compostage. La première étape du traitement est la biométhanisation sèche en milieu fermé qui a pour objectif de capter les gaz comme le méthane qui seront par la suite purifiés et transformés en un gaz naturel renouvelable. Ce gaz naturel renouvelable sera injecté directement dans le réseau gazier d’Énergir.

Par la suite, la matière solide (le digestat) est dirigée vers des silos fermés pour une phase de maturation active.

Troisièmement, suite à cette maturation active, ce compost pourra être acheminé à la plateforme de compostage semi-fermé en andain. À cette étape, on retourne la matière à plusieurs reprises afin d’accélérer la décomposition. Une fois que le compost a atteint un état de maturité qui correspond aux normes de qualité, il pourra être tamisé. Ça devient alors un excellent fertilisant.

Avec ces 3 étapes de traitement, il n’y a que des avantages: le retour à la terre et la création d’énergie propre.

5.  Quelle est la différence entre le compostage et la biométhanisation?

Au Québec, il existe principalement 2 traitements pour traiter la matière organique : le compostage et la biométhanisation.

Le compostage

Le compostage est un procédé de traitement biologique qui permet la biodégradation des matières organiques, sous l’action de microorganismes aérobies (vivant en présence d’oxygène). Les matières organiques.

Biométhanisation

La biométhanisation est un procédé de traitement biologique des matières compostables par des microorganismes en absence d’oxygène. Appelé également digestion anaérobie, fermentation méthanique ou méthanisation, ce processus de traitement produit un résidu appelé digestat ainsi que du biogaz.

Il en résulte du biométhane, un gaz naturel renouvelable et un digestat pouvant être retourné à la terre sous forme de compost. Les matières compostables sont d’abord mélangées à des agents structurants (ex. : copeaux de bois) pour en favoriser l’aération, puis placées en andains, en piles ou dans un réacteur.

On obtient le compost après l’atteinte d’une phase thermophile (température entre 45 °C et 70 °C) et après une phase de maturation.


Source : https://www.recyc-quebec.gouv.qc.ca/citoyens/matieres-organiques/collecte-municipale

6.  Qu’allez-vous faire avec le compost résultant de la collecte?

Énercycle a pensé à vous! Il y aura une redistribution du compost dès l’automne 2023 pour toute la population de la Mauricie, et ce gratuitement. Le reste du compost sera valorisé au sol. Détails à venir sur www.enercycle.ca/bacbrun.

7.  Où se retrouveront les matières compostables une fois collectées?

Dans un premier temps, le contenu de votre bac brun sera acheminé à au centre de transfert à Saint-Étienne-des-Grès, chez Énercycle et il sera acheminé vers un valorisateur. La plateforme de compostage d’Énercycle sera opérationnelle dans les prochaines années. Nous pourrons alors traiter l’ensemble de nos matières compostables chez nous.